Franc CFA remplacé par l’Eco: L’UEMOA est-elle prête?

ECONOMIE

Le « franc des colonies françaises d’Afrique »utilisé par le Bénin, la Guinée Bissau, le Burkina Faso le Mali, le Niger, le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Togo en Afrique de l’Ouest va disparaître en 2020 au profit de l’Eco.Mais la principale question qui se pose reste l’avenir de cette nouvelle monnaie. Pourra-t-elle s’émanciper de la tutelle de la France, actuelle garante du F CFA et de la future Eco ?

L’annonce a été faite conjointement par le président Ivoirien Alassane Dramane Ouattara et  Emmanuel Macron lors de sa visite en Côte d’Ivoire.D’ici 2020 ou 2021 (le calendrier n’est pas encore fixé), le F CFA devrait disparaitre au profit de l’Eco. Cette monnaie devrait aider les pays à s’émanciper de la France qui jusqu’ici dicte la gouvernance de cette monnaie.

Pour bon nombre d’experts, c’est seulement le nom qui change, mais le système reste le même.  La France va se retirer néanmoins des instances de gouvernance de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA). La Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) ne sera plus obligée de déposer la moitié de ses réserves de change auprès de la Banque de France.

Il sera question à terme pour  les futurs utilisateurs de l’Eco de s’émanciper totalement de l’ingérence de  la France pour asseoir leur propre politique monétaire. Il sera alors question d’affronter le marché international avec tout ce qui va avec, notamment l’inflation actuellement stable et surtout la convertibilité de la nouvelle monnaie avec le dollar, l’euro ou le yen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *