Togo : La contractualisation, une réforme salutaire pour le secteur de la santé

SANTE

Sortir de la routine et offrir des soins de qualité. C’est ce qui a poussé les autorités togolaises en entreprenant la réforme du secteur de la santé avec la contractualisation des hôpitaux. Cette gestion axée sur une gestion public-privé a déjà donné des résultats plus que satisfaisants pour sa phase pilote avec les hôpitaux d’Atakpamé, de Dapaong, Siou, Kara, Sokode, Blitta. Aujourd’hui les soins sont de meilleures qualités dans un cadre assaini au grand bonheur des patients. L’expérience est si probante que d’autres structures seront incorporées cette année, notamment les hôpitaux de Bè, Lomé commune, CHU Campus de Lomé, Aného, Tsévié, Kpalimé, Notsè et Sotouboua.

Un appel d’offre a été lancé à ce propos.

Archange

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *