Mieux combattre les douleurs de bas-ventre

SANTE

Plusieurs jeunes filles souffrent de douleurs au bas-ventre, surtout lors des menstruations. Comment surviennent ces douleurs et comment y faire face ? C’est ce qui vous est proposé à travers ces lignes.
Ce qui peut provoquer une douleur du bas-ventre
Une douleur du bas-ventre peut avoir de très nombreuses causes. Les plus fréquentes sont des infections digestives, urinaires et génitales. Une inflammation déclenche aussi des douleurs pelviennes : appendicite, péritonite, colite… Un problème rénal peut causer une colique néphrétique. La douleur peut aussi avoir une cause mécanique comme une occlusion intestinale ou une perforation intestinale par exemple. Chez la femme, il peut s’agir de douleurs menstruelles, d’une endométriose, d’une torsion ovarienne ou d’une rupture d’un kyste ovarien. Il peut aussi s’agir d’une grossesse extra-utérine. Chez l’homme, la douleur peut être due à une torsion d’un testicule.
Y a-t-il des symptômes accompagnateurs ?
Une douleur au bas-ventre peut être accompagnée de différents symptômes selon sa cause. Une miction douloureuse (sensation de brûlure en urinant) révèle ainsi généralement une infection urinaire. De la fièvre signale une infection. Un arrêt de l’émission de gaz et des selles peut indiquer une occlusion intestinale. Si la douleur part des reins, il s’agit souvent d’une colique néphrétique. Des difficultés à respirer, des vomissements et du sang dans les urines peuvent indiquer une perforation intestinale.
Comment se déroule son diagnostic ?
Pour établir son diagnostic, le médecin commence par un interrogatoire concernant la douleur (intensité, durée, localisation exacte) et sur les éventuels symptômes l’accompagnant. Divers examens complémentaires peuvent ensuite être pratiqués, selon la cause suspectée. Les liste des examens possibles est très longue : toucher rectal, radiographie abdominale, examen gynécologique, scanner, analyse d’urines, de selles, de sang, etc.
Voir tous les examens médicaux
Quel traitement ?
Dans l’urgence, une douleur au bas ventre peut souvent être calmée en prenant des antispasmodiques. Le reste du traitement dépend toutefois de sa cause : anti-inflammatoires contre les inflammations, antibiotiques contre les infections bactériennes… Une opération chirurgicale peut aussi être nécessaire, en cas d’appendicite ou de torsion ovarienne par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *