Comment ça va ?

GENERALITE

Très bien : Edem Edouard Kodjo

Il a combattu le bon combat. Il a joué son rôle avec efficacité et peut donc partir satisfait. Lui c’est bien évidemment Edem Kodjo. L’Homme a laissé des traces indélébiles au Togo et en Afrique, que ce soit sur le plan politique, littéraire, associatif ou encore en menant des médiations. Edem Kodjo il faut le rappeler a occupé par deux fois de suite  la primature, a été gouverneur du Fonds monétaire international (Fmi), est ambassadeur itinérant à vie de la Cédéao, Secrétaire général de l’OUA, médiateur dans les crises à Madagascar et en RDC, a laissé une bibliographie de six œuvres…. Comme on peut le voir, Edem Kodjo a eu vie terrestre bien remplie, et c’est avec un sentiment de devoir accompli qu’il va rejoindre sa demeure éternelle ce 20 août.

Bien : Efoe Fulbert

C’est le confrère en ligne republicoftogo qui nous rapporte l’information. Et cette information, c’est ce qu’on peut valablement appeler ‘’exploit Efoe Fulbert’’. Ce jeune Togolais a en effet fait la distance Lomé-Dapaong en roller. Un parcours de 621 kilomètres parcourus en patins à roulettes, c’est une première qu’il faut forcement souligner. Certes, en le faisant, Efoe Fulbert cherchait à mettre en lumière sa discipline pas encore populaire au Togo. Mais à y voir de près, c’est un exploit authentique. Malheureusement en Afrique ces genres d’exploit ne sont pas reconnus à leur juste valeur. Vivement qu’un sponsor puisse mettre son nom sur les futurs exploits de ce jeunes afin d’encourager d’autres jeunes à se lancer dans ces genres d’exploits qui nourrissent sous d’autres cieux leurs hommes.

 








Mal : Gal. Kéba Sangaré
Incroyable que cela puisse paraitre, l’attaque terroriste du 14 février 2020 au Mali qui a  tué 35 civils  et  fait 19 portés disparus aurait ou être évitée. Le général Kéba Sangaré, le responsable de la sécurité de la région du centre à l’époque des faits était informé 10 heures avant l’attaque mais n’avait rien fait pour l’empêcher. Ces informations ont fuité d’une enquête de l’Organisation des Nations-Unies. C’est surréaliste de constater que ceux qui sont censés protégés leurs concitoyens viennent plutôt à les livrer aux terroristes. Et dire que ce général est encore à son poste. De tels individus, non seulement devraient être rétrogradés, soit pour incompétence, corruption et assassinat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *