BOAD : Serge Ekué prend la succession de Christian Adovelande

ECONOMIE

Un béninois peut en cacher un autre.  Serge Ekué, 54 ans prend la succession de   Christian Adovelande à la tête de la  Banque ouest-africaine de développement (BOAD). Cette succession respect l’accord séculaire qui garantit la présidence de cette institution aux ressortissants béninois.   

Christian Adovelande cède sa place après 9 ans passés à la tête de la Banque Ouest-africaine de développement. En poste depuis 2011, il cède sa place à Serge Ekué. Le nouveau président sera confronté à des défis qu’il va falloir relever le plus tôt possible. Il s’agira de  l’application par la BOAD à sa clientèle de taux d’intérêts favorables, compatibles avec les exigences de financement du développement. Il est question notamment de  consolider son patrimoine et l’augmentation du capital.
Le ministre de l’Economie et des Finances du Togo, par ailleurs président en exercice du conseil des ministres de l’Umoa, Sani Yaya, a invité le nouveau président à se mettre rapidement au travail, surtout qu’il vient à une période où l’économie mondiale est éprouvée par la crise sanitaire liée au coronavirus.

Il a en outre incité la BAD et les autres institutions bancaires à être aux côtés des Etats  dans leurs politiques de développement des infrastructures, de fourniture de l’énergie électrique à moindre coût pour le plus grand nombre de la population,  de digitalisation croissante des économies, les réponses cherchées aux effets néfastes des changements climatiques, la modernisation de l’agriculture, le financement du secteur privé ou encore la création d’emplois pour les jeunes entre autres.   

Angela 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *